AULAME ® Entreprise Culturelle Indépendante 1- Consultante en médiations culturelles 2- Formation Professionnelle Continue en guidage touristique 3- Médiation Histoire / Préhistoire
AULAME ®Entreprise Culturelle Indépendante 1- Consultante en médiations culturelles2- Formation Professionnelle Continue en guidage touristique3- Médiation Histoire / Préhistoire 

Aulame® Formation Professionnelle en guidage touristique et culturel

Contenus de formation / Formations sur mesure / Visuel

Visuel

Cinq axes de formation professionnelle destinés aux guides ayant déjà une expérience dans le guidage.

Un Lieu se ressent, se lit, s'imagine...

 

En visite guidée, le public doit avoir à disposition tous les moyens lui permettant de comprendre l'endroit de l'histoire... Un guide se doit alors de connaître et comprendre le comportement de ses visiteurs face au lieu, pour que tout soit mieux vécu :

 

  • Comment voit-on ? Ce n'est pas l'oeil qui voit mais le cerveau... A travers chaque regard porté sur un espace, un élément, un objet, déjà la vue est perturbée par ses pensées, ses idées,...

 

  • Voir ou croire ? Dans une visite guidée, tout n'est pas visible... L'invisible, l'inaccessible peut provoquer des frustrations, des envies et aussi de beaux rêves !

 

  • Les analogies : L'analogie fait partie du fonctionnement de base de la pensée... Activé, le rapport entre les choses vues ou distanciées permet de créer des liens solides et durables,qui favorisent de manière conséquente l'apprentissage, l'émotionnel, l'intérêt...

 

  • Les images mentales : Le visiteur fait un double voyage en visite guidée, à la fois réel et tangible par les espaces qu'il traverse, à la fois intériorisé et sensible par toutes les images qu'il conçoit.

 

  • Les liens visuels : Le triangle de base des visites guidées pourrait se traduire par le lieu / le public / le discours. Le guide est le médiateur de cette triangulation, il crée les liens.

 

 

 

Ce n'est pas l'oeil qui voit mais le cerveau...

A travers chaque regard porté sur un espace, un élément, un objet, déjà la vue est perturbée par ses pensées, ses idées,...

 

 

 

Le guide a pour devoir de restreindre le champ du visible, pour que l'observation soit portée réellement sur ce qui est envisagé d'observer !

 

La formation à "Comment voit-on ?" permet d'apporter une compréhension sur notre manière physiologique de voir les choses. Par la connaissance de notre fonctionnement, les visites guidées pourront être adaptées pour mettre en lien notre possibilité de voir avec l'objet à voir.

 

A l'issue de ce séminaire de formation, le stagiaire pourra appréhender en pleine conscience "le voir" dans son discours de visite : il comprendra le fonctionnement cérébral visuel ; il pourra analyser ses visites guidées pour être sûr de l'intégration du visuel auprès de son public.

 

 

Dans une visite guidée, tout n'est pas visible...

L'invisible, l'inaccessible peut provoquer des frustrations, des envies.

La première vue et l'observation attentive constituent alors un défi,pour mettre en action son public dans la qualité du voir.

 

 

 

Un  guide doit savoir "faire voir", et guider son public vers l'invisible... Le guide doit montrer l'invisible réel, ou l'invisible lié à une perception trop hâtive !

 

La formation à  "Voir ou croire" insiste sur notre capacité à voir, pour créer dans le souvenir une vision

qui entraîne l'assurance d'avoir observé... Jouer des notions "voir et croire" permet de créer des visites axées sur des sensations qui rappellent un voyage...

 

A l'issue de ce séminaire de formation, le stagiaire pourra créer une visite étonnante par l'intégration du visible et de l'invisible, sans créer de frustration, et en invitant à un double voyage : réel et mental.

Le guide pourra jouer des situations pour concevoir des visites impactantes émotionnellement.

Qui n'a jamais entendu "cela ressemble à",

"j'avais vu dans un autre site...", "je me souviens de...",

cela me fait penser à ..." ?

L'analogie fait partie du fonctionnement de base de la pensée...

Activé, le rapport entre les choses vues ou distanciées

permet de créer des liens solides et durables,

qui favorisent de manière conséquente

l'apprentissage, l'émotionnel, l'intérêt...

 

Le guide doit demeurer dans le plus grand respect des analogies : elles prouvent l'attrait, l'attention, et la démarche émotionnelle de son public.

 

La formation aux "analogies" révèle l'interaction de la pensée entre le lieu, le public et le guide. Savoir accueillir les analogies dans les visites guidées crée une proximité avec le public, se livrant à l'histoire de son propre vécu. Le rôle du guide est d'accompagner la pensée analogique dans l'espace traversé en visite guidée.

 

A l'issue de ce séminaire de formation, le stagiaire sera en capacité de "jouer" avec les analogies pour rendre vivante et participative sa visite guidée. Il saura gérer les analogies formulées par les publics et il pourra les intégrer à sa visite, favorisant ainsi la rencontre avec l'autre. Chacun se sentira reconnu et écouté.

 

 

Rêver, imaginer, voyager mentalement...

Un lieu, des artefacts, des idées conduisent au voyage mental...

Le visiteur fait un double voyage en visite guidée,

à la fois réel et tangible par les espaces qu'il traverse,

à la fois intériorisé et sensible par toutes les images qu'il conçoit.

 

 

Raconter une histoire... Petits et grands en sont friands. Le rôle du guide est aussi et surtout de faire rêver !

 

La formation aux "images mentales" révèle le fonctionnement de notre cerveau et la multiplicité des manières de rêver une histoire racontée, dans un lieu propice à l'imaginaire. Savoir conduire un  discours vers des images mentales fusionnant avec le réel, permet d'encore mieux porter l'information vers le sensible.

 

A l'issue de ce séminaire de formation, le stagiaire pourra créer des effets d'images mentales en lien avec un discours pour mieux provoquer la sensation du lieu, capter l'intérêt, créer des prises de conscience intellectuelle ou spatiale, et ainsi faire rêver le public. Il pourra créer une visite active suscitant l'adhésion et l'enthousiasme des visiteurs.

 

 

Le triangle de base des visites guidées

pourrait se traduire par le lieu / le public / le discours.

Le guide est le médiateur de cette triangulation, il crée les liens.

Mettre en lien le visuel et le public permet de créer

un réceptacle à la pensée intellectuelle et émotionnelle.

 

 

Le guide se doit d'établir un lien fort entre le visuel et son public. Il s'agit de la source de sa crédibilité !

 

La formation aux "liens lieux / publics" favorise une prise de conscience de l'interraction à entretenir entre le vu et le dit. La prise en compte de la spatialité, des objets à regarder, doit être suffisamment attractive pour que le public puisse s'immerger dans les éléments à contempler. Le guide est le passeur, le médiateur, l'accompagnateur, il doit savoir mettre en lien pour créer du sens.

 

A l'issue de ce séminaire de formation, le stagiaire aura la capacité de reconnaître son aptitude à créer des liens entre le visuel et le discursif. Il saura exploiter les effets corporels et discursifs pour mieux montrer et faire ressentir les lieux face au savoir... Les visites guidées seront plus actives et vivantes.

Participez             à nos formations !

Consultez les programmes détaillés 

des formations professionnelles Aulame®

destinées à tous les professionnels du guidage du débutant au plus expert !

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Aulame® Entreprise indépendante Médiation Préhistoire / Formation professionnelle, Quartier Herbehere, Maison Laugitea, 64 640 Saint Martin d'Arberoue, Téléphone : 05 59 29 41 83. Aulame® est une marque déposée.